TextIle 4

Photo : Exposition  Intramuros 2 ( Octobre 2014 )

     Vivre n’est pas chose facile, pas plus qu’elle n’est chose difficile. C’est se laisser être. Et réapprendre chaque matin à écouter cette vitalité de la présence, perdue. La source, lentement, s’éveille en borborygmes dans le corps frêle, malhabile, et il faut lui laisser libre chant. 

 

     Peu à peu, elle va tracer, en des méandres improbables, en d’éphémères et pourtant si durables kolams, l’esquisse d’une volonté de faire retrouvée, réactivée et sûre, sans aucune présomption ni vanité, avec pour seule exigence le renoncement à l’idée qu’elle se fait de ce qu’il faudrait qu’elle fût ou ne fût pas, pour se laisser aller, tout simplement, à ce qu’elle a toujours été.

© 2018  Béatrice Huaulmé

  • Instagram