Ecouter

Le monde est aisément rétractable
les fils de l’amitié distendus par le temps

Se resserre d’un empan de la main
qui salue

A ne rien oser sur le moment on perd le fil

Penser à poser les mots avant qu’ils ne s’oublient

Identités secrètes
De celles qu’on ne lie pas facilement
Qui bousculent les corps les mettent en mouvements lents ou rebondis

En écho délicat
En brèche stridente
Vers le monde tout autour

–  Il serait si tentant de ne pas dévider le cocon

Rester au creux des plis où la chaleur première nous maintient dans un silence immobile

© 2018  Béatrice Huaulmé

  • Instagram